04 76 50 38 38


VOS DROITS

Informations officielles

 

Médicament Androcur et génériques : quels risques ?

Crédits : © Gstudio Group - Fotolia.com

deux plaquettes de médicaments

Dans le cadre d'une étude pharmaco-épidémiologique menée par l'Assurance maladie sur 250 000 femmes exposées à l'acétate de cyprotérone (médicament Androcur et génériques), les résultats de cette étude suggèrent que le risque de tumeur (méningiome) est multiplié par 7 pour les femmes traitées par de fortes doses sur une longue période (plus de 6 mois) et par 20 après 5 années de traitement.

Compte tenu de ces nouvelles données qui indiquent que le risque augmente en fonction de la durée d'utilisation et du dosage de ce médicament utilisé notamment en cas de problème de pilosité excessive, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) doit émettre prochainement de nouvelles recommandations.

En attendant, les patientes ayant des questions sur leur traitement sont invitées à se rapprocher de leur médecin ou de leur pharmacien mais ne doivent en aucun cas décider de l'arrêter sans l'avis de leur médecin.

  À savoir :

Le méningiome est une tumeur, le plus souvent bénigne, qui se développe à partir des membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière (les méninges).

Let's block ads! (Why?)

+ d'infos

 

Sécurité des piétons, éthylotest antidémarrage... : de nouvelles mesures pour les usagers de la route

Crédits : © scusi - Fotolia.com

Routes, piétons, vélos, voitures : la circulation en ville

Renforcement de la protection des piétons (sanctions plus fortes pour les conducteurs en cas de non-respect des règles de priorité aux passages piétons), élargissement du recours à l'éthylotest anti-démarrage (EAD)...  Ces nouvelles mesures qui font partie d'un plan annoncé lors du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018 viennent d'entrer en vigueur suite à la publication d'un décret sur la sécurité routière au « Journal officiel » du 18 septembre 2018.

Ce décret contient en effet de nombreuses mesures dont notamment :

  • l'augmentation de 4 à 6 du nombre de points retirés aux conducteurs en cas de non-respect des règles de priorité de passage accordées aux piétons ;
  • l'extension du champ des infractions constatables sans interception (y compris par vidéo-verbalisation), afin d'assurer la protection des piétons et de prévenir les circulations en sens interdit ou contresens ;
  • la possibilité pour le préfet de prononcer une mesure de restriction du droit de conduire aux seuls véhicules équipés d'un dispositif EAD pour les conducteurs ayant commis une infraction en lien avec une consommation excessive d'alcool (plus de 0,8 g/l) ;
  • la création d'une peine complémentaire d'interdiction de conduire un véhicule qui ne soit pas équipé d'un EAD en cas de contravention de conduite liée à la consommation d'alcool ;
  • la réduction de 3 points du permis de conduire pour le conducteur en cas de surnombre de passagers dans le véhicule (chaque siège ne peut être occupé que par une seule personne).

  À savoir :

En 2017, 519 piétons ont été tués dans un accident de la route dont plus de la moitié en agglomération (majoritairement suite à une collision avec une voiture).

Let's block ads! (Why?)

+ d'infos

 

Facebook, LinkedIN, Twitter... : pour récupérer toutes vos données, comment faire ?

Crédits : © Stéphane Masclaux - Fotolia.com

Centre informatique de données

Facebook, Google, Instagram, LinkedIN, Twitter ou encore Snapchat. Vous connaissez sans doute tous ces noms mais ce que vous savez moins, c'est que ces plateformes vous proposent de télécharger une archive des données qui sont conservées sur vous (photos, vidéos, messages privés, contacts...) ! Mais comment utiliser cette fonctionnalité ? La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vous explique tout en détail !

Rendez-vous donc directement sur la page web de la Cnil concernant la procédure à suivre pour télécharger vos données pour chacune des plateformes suivantes :

  • Facebook ;
  • Google ;
  • Instagram ;
  • LinkedIN ;
  • Twitter ;
  • Snapchat.

Dès que l'archive est créée, la plateforme sollicitée vous envoie un lien de téléchargement sur votre boîte à lettre électronique, ce lien n'étant actif que sur une période limitée. À vous donc d'effectuer le téléchargement en veillant néanmoins à ne pas télécharger un dossier d'archives sur un ordinateur public ou sur le disque de votre ordinateur professionnel ! Une fois le téléchargement effectué, la Cnil vous conseille de supprimer le courriel reçu.

  À noter :

La Cnil rappelle par ailleurs que la récupération de ces informations peut vous permettre notamment de savoir :

  • quelles informations détient un service sur vous après plusieurs années d'utilisation ;
  • si le service en question utilise des données que vous pensiez avoir effacées.

Let's block ads! (Why?)

+ d'infos