04 76 50 38 38

Rassemblement Citoyens Ecologistes et Solidaires
ADES

Séisme en Drôme Ardèche : l’Etat doit fermer provisoirement Cruas et Tricastin

Ce lundi 11 novembre, la terre a tremblé en Drôme Ardèche. Un séisme de magnitude 5,4 a été ressenti de Lyon à Montpellier. Une dizaine de milliers de personnes ont été évacuées, on dénombre 4 blessé-es et quelques dégâts matériels. Nous remercions les pompiers pour leurs interventions rapides.

Ce qui inquiète particulièrement les élus régionaux du Rassemblement citoyen écologiste et solidaire, c’est la présence de deux centrales nucléaires sur la zone touchée. EDF a annoncé l’arrêt des réacteurs de Cruas. Pour les élus RCES, le principe de précaution doit s’étendre à la centrale de Tricastin.

Florence Cerbaï élue régionale ardéchoise explique : « Nous sommes en zone sismique, cela rend les centrales de Cruas et du Tricastin d’autant plus vulnérables. Au lendemain d’un séisme de magnitude 5, toutes les précautions doivent être prises. Il s’agit de notre sécurité. Les possibilités de répliques d’une magnitude élevée sont fortes.  Nous ne pouvons pas jouer avec le feu. Nous demandons à l’Etat un arrêt temporaire immédiat de la centrale nucléaire de Tricastin et le maintien à l’arrêt des réacteurs de Cruas au nom du principe de précaution.  Nous demandons durant cet arrêt un audit complet des installations en interrogeant notamment le risque lié à la rouille des éléments du circuit primaire et les risques d’inondations en cas de séisme. Rappelons qu’à Tricastin la digue du canal n’a pour l’instant été renforcée que pour un séisme de magnitude 5,2 et elle nécessite encore des travaux selon l’ASN .  La reprise de la production d’électricité ne devrait se faire qu’après une mise aux normes de ces centrales anticipant des séismes de plus forte amplitude. »

Corinne Morel Darleux, élue régionale drômoise complète : « Sur le plan régional, nous devons renforcer nos politiques d’anticipation. Nous avions proposé que Laurent Wauquiez intègre au budget régional une aide aux communes pour qu’elles mettent en place des plans d’évacuation en cas d’accident. Nous proposions également d’équiper les lycées de zones de confinement étanches. Cet évènement nous confirme l’importance de ces mesures. Nous réitérerons ces propositions auprès de Laurent Wauquiez en décembre lors du vote du budget ».

Let's block ads! (Why?)


Radioactivité à Cruas : les élus régionaux RCES demandent à Laurent Wauquiez d’agir pour la sécurité

Le rapport de l’ASN du 5 novembre révèle que le niveau de radioactivité une aire de stockage d’outils contaminés de la centrale nucléaire de Cruas est 30 fois supérieur au maximum autorisé. Cette situation perdure vraisemblablement depuis mars 2019 et aucune information n’a été donnée aux riverains ou aux travailleurs du nucléaire.

Les élus régionaux du Rassemblement citoyen écologiste et solidaire ont déjà alerté à de nombreuses reprises sur les dangers que les 4 centrales nucléaires de la Région font peser sur les habitants de la région et sur les travailleurs du nucléaire.

Florence Cerbaï, conseillère régionale de l’Ardèche, membre de la commission sécurité et voisine de la centrale du Tricastin détaille : « EDF fait preuve de négligence dans la centrale de Cruas. Ici, EDF a tout bonnement ignoré les mesures quotidiennes de radioactivité réalisées par un prestataire et aucune protection des salariés n’a été mise en place dans la zone irradiée. La gestion de cet incident montre un manque de responsabilité et de rigueur de la part d’EDF. On ne peut que s’inquiéter de ce que la gestion de ce type d’incident dit sur la capacité d’EDF à gérer un incident de plus grande ampleur dans cette centrale vieillissante ! La commission locale d’information (CLI) de la centrale nucléaire où siègent des élus régionaux, n’a, de plus, toujours pas été informée de ce problème alors que la CLI doit permettre d’assurer une transparence de l’information en direction du public. En tant qu’élus, nous ne pouvons accepter cela. Laurent Wauquiez a créé à la Région une commission « sécurité » qui ne traite que de la vidéosurveillance, et est expédiée à chaque session en à peine 20 minutes. Celle-ci pourrait se saisir d’une question aussi importante pour les habitants que la sécurité des installations nucléaires et de la mise à l’abri des habitants en cas d’accident ! Même dans les lycées ou les établissements de la Région, rien n’est véritablement prévu en cas d’accident ! »

Emilie Marche, élus iséroise, renchérit : « J’ai porté la question de la sécurité face aux risques industriels lors de la dernière session du conseil régional. En effet, 189 installations SEVESO sont sur notre territoire. La Région doit être pro-active en lien avec le représentant de l’Etat pour que la sécurité des habitants soit assurée en cas d’accident et surtout que le devoir de transparence soit respecté. »

Let's block ads! (Why?)


La Région la mieux gérée de France : les élus régionaux RCES interpellent la cour des comptes sur les publicités de Laurent Wauquiez

Le 24 septembre, la cour des comptes a rendu public son rapport sur les finances publiques locales. Celui-ci s’attache à décortiquer la gestion des nouvelles régions. Le même jour, en Auvergne Rhône Alpes, les habitants ont pu découvrir dans les journaux, sur les arrêts de bus, sur les réseaux sociaux… une nouvelle publicité signée Laurent Wauquiez indiquant que notre région était la mieux gérée de France selon la cour des comptes.

Problème. La cour des comptes ne dit jamais une telle chose dans son rapport. La cour des comptes analyse des situations financières et les prises de décisions des exécutifs mais ne fait pas de classement ni ne décerne de palme. Aussi, le groupe du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire a adressé lundi un mail à Didier Migaud, Premier Président de la cour des comptes.

 Jean-Charles Kohlhaas élu RCES membre de la commission finances, explique : « Nous sommes surpris et gênés de cette communication publicitaire. Il nous semble que cela détourne les propos de l’institution qu’est la cour des comptes. Nous avons donc adressé ce message à Didier Migaud pour lui signaler ce qui s’apparente à nos yeux à une manipulation. La Région Auvergne Rhône Alpes n’est pas caractérisée par ce rapport comme la Région la mieux gérée de France. Le rapport est nuancé. Il n’y a aucun classement. Tout est une question d’interprétation, mais bizarrement, aucune autre Région n’a fait de communication sur le sujet.

Par ailleurs, les élus RCES ne partagent pas l’idée que la Région Auvergne Rhône Alpes est la mieux gérée. Monique Cosson, présidente du groupe RCES détaille : « On n’est pas la Région la mieux gérée de France quand le personnel dépose un préavis de grève le jour d’une assemblée plénière pour cause de désorganisation totale et de souffrance au travail. On se demande aussi, si ces dépenses de communication participent d’une bonne gestion. En 2019, nous avons décompté plus de 2,3 millions d’€ dépensés pour de l’achat d’espace dans des médias locaux ou achat d’espaces promotionnels dans les évènements. »

Let's block ads! (Why?)