LE POSTILLON 
L'affichage sauvage

Grenoble ville de contraste On adore les conférences de presse : quand on arrive à rester jusqu'au bout, on peut manger du quatre-quarts. Par malheur le 23 mai, à la conférence de presse de lancement du Street Art Festival (un festival soutenu par la ville, où des artistes sont invités à peindre sur les murs de Grenoble au mois de juin), des perturbateurs ont interrompu la présentation pour protester contre la verbalisation de l'affichage libre par la mairie. Ces mécontents ont réclamé des (...)

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

le mauvais plan soirée

Pour le résultat de chaque élection, la préfecture invite la presse et les élus à un moment mondain. Les résultats tombent en direct sur des écrans, et les politiciens les commentent aux journalistes. Le 23 avril, c'était ma toute-toute première soirée électorale. J'ai vu les immenses lustres de la préfecture et les tables remplies de champagne et de petits-fours. J'ai vu Michel Destot errer longuement dans les couloirs à la recherche d'un micro pour exposer ses brillantes analyses. J'ai vu des étudiants (...)

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

Le pachyderme

Pour la première élection de Destot député, Le Daubé (13/06/1988) racontait : « Visiblement, ce jeune rocardien n'a pas l'intention de se transformer en vieux pachyderme de la politique politicienne. "D'autant plus qu'à Grenoble, confie-t-il, c'est important de garder un pied dans la technologie"... » Trente ans plus tard, le pachyderme, toujours les deux pieds dans la promotion des technologies, veut repartir un huitième (...)

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

La paix

Manif du 1er mai 2017 à Grenoble. Le gouvernement n'a qu'à bien se tenir.

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

La co-construction de la propagande

Pas facile de poser des questions aux élus écolo-citoyens de Grenoble : au Postillon, quand on cherche des informations normalement publiques, on se prend souvent des vents. C'est pas très sympa, mais bon on comprend : on ne couvre pas les événements de la mairie, on vient jamais à leurs conférences de presse, on signe pas nos articles, on ne sent pas bon des pieds et on écrit souvent des choses pas gentilles. Les écolo-gauchistes ne sont pas très joueurs, et surtout pas très ouvert à la « libération des données » (contrairement à leurs engagements de campagne), mais c'est presque compréhensible pour notre canard – quoique largement critiquable

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

Pour ou contre le pétage de câble ?

Chantal Carlioz vient d'atteindre le point Georges W Bush. On se souvient que l'ancien président américain avait osé cette formule tout en finesse à propos du terrorisme : « soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous ». La vice-présidente du département au tourisme et à la montagne se place au même niveau de subtilité.

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

L'office du tourisme en crise aigüe d'innovationite

Grenoble continue à subir une terrible épidémie d'innovationite. Dernier cas grave recensé, celui du directeur de l'office du tourisme métropolitain Yves Exbrayat. Dans une interview au Daubé (7/04/2017), il s'enflamme : « On a bien l'intention d'être le premier office de tourisme innovant au monde ».

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

Chamrousse pourrit l'eau potable

Encore un bienfait des stations de ski et de la neige de culture ! Avant, les habitants d'Herbeys, Brié et Angonnes ou Venon buvaient une bonne eau de montagne. Oui, mais ça c'était avant : depuis août ils ont droit à une eau surchlorée.

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

Pas les maires à boire

On le sait, les maires sont les élus les plus appréciés des Français et possèdent une véritable influence sur leurs administrés. Tenez, par exemple, prenez ce brave Christophe Ferrari, mandarin de Pont-de-Claix et président de la métropole.

- Eté 2017 LIRE LA SUITE

La noix connectée : la Love box

116 ans après la création du concours Lépine, le fameux concours français d'inventions, Le Postillon lance son propre challenge, dénommé le concours de la noix connectée. À chaque numéro, nous honorerons l'innovation grenobloise la plus stupide du moment, celle qui pique le bon sens et la décence ordinaire. Les postulants étant chaque jour plus nombreux, la sélection d'un seul lauréat est un combat acharné ; aussi réclamerons-nous votre indulgence.
La Love box
Pour cette première édition, le jury du (...)

- Eté 2017 LIRE LA SUITE