Haro!

Manifestation publique de réprobation

 


La sécurité d'un monde qui s'écroule

Un lecteur nous envoie ce texte qu'il a traduit de l'italien, ainsi qu'une petite note introductive qui dit tout l'intérêt du texte.
Note du traducteur : Le 3 juin dernier, la finale de la Ligue des champions de football opposait le Real Madrid à la Juventus de Turin. Ce soir là, des rumeurs d'attentats provoquent un mouvement de panique à Turin sur la place où les tifosi s'étaient rassemblés pour regarder le match, provoquant plus de 1500 blessés parmi les personnes présentes. Le texte qui suit (...)

LIRE LA SUITE

"Ils s'en foutent qu'un maton soit pris en otage...

Le 7 juin à Rennes, au cours d'un procès contre un manifestant poursuivi pour jet de projectiles, deux personnes venues témoigner sont reparties avec les menottes. Il y a quelques mois, lors de la première audience du procès de la mutinerie de Valence, la salle avait été interdite aux soutiens, et deux personnes interpellées à l'extérieur. De nos jours, la frontière entre les accusés et les autres se fait de plus en plus floue…
Mercredi 14 juin à Grenoble se tenait l'appel du procès de Romain, poursuivi (...)

LIRE LA SUITE

"Le coût de la fête c'est 3 bibliothèques !"

Il y a un an, le maire nous annonçait la mise en place de son lamentable et antisocial plan d'austérité avec fermeture d'équipements, hausse des tarifs, restructuration et suppression de postes au CCAS et à la Ville de Grenoble. Les bibliothécaires, touché-e-s par la fermeture de 3 équipements en quartiers populaires et prioritaires et la suppression de 13 postes, accompagné-e-s de l'intersyndicale FO-CGT-SUD-CNT, sont entré-e-s en conflit ouvert avec la Ville. Depuis un an, nous avons enchaîné les (...)

LIRE LA SUITE

"Lettre ouverte à Monsieur Albin Serviant"

Nous reproduisons ci-dessous un texte de Mathieu Amiech paru sur Hors-sol.
Ce - long - texte s'adresse à un illustre inconnu, Albin Serviant, qui n'est en fait qu'un archétype de la nouvelle classe dominante : la technocratie. Dans cette lettre, il est question du rapport entre la technocratie et l'hypothèse réactionnaire. Dans un article précédent nous posions la question de la place de l'antifascisme aujourd'hui : comment combattre à la fois le fascisme, qui est une crispation autoritaire face à la (...)

LIRE LA SUITE

Incendie de véhicules appartenant à Enedis

"Qui en veut à Enedis ?" demande la journaliste de France-3 région ce matin après l'incendie de 11 véhicules appartenant à l'ex-ERDF dans la nuit du 29 au 30 mai à Grenoble, rue du Vercors. "L'alerte a été donnée à 2h57 précisément et les pompiers de l'Isère ont déployé 3 lances pour venir à bout du sinistre. L'hypothèse criminelle est largement privilégiée par la police qui a ouvert une enquête."
Un communiqué anonyme de revendication nous est parvenu ce matin. On ne saura pas "qui en veut à Enedis" - et nous ne (...)

LIRE LA SUITE

La place est libre ?

Samedi 20 Mai 2017 ont eu lieu deux évènements organisés par l'extrême droite à Grenoble. Une réunion publique du FN au centre-ville, en présence de Louis Aliot (vice-président du FN, eurodéputé, et compagnon de Marine Le Pen - pour les potins), et une réunion publique de Civitas en présence d'Alexandre Gabriac (ex-conseiller régional FN, ex-fondateur des jeunesses nationalistes, et ex-skin-bas-du-front, toujours pour les potins).
L'existence de l'extrême droite organisée, dans cette ville, se réduisait (...)

LIRE LA SUITE

10 engagements pour l'expression libre !

Depuis décembre et la publication d'un arreté anti-affichage sauvage, la mairie de Grenoble multiplie les menaces contre les associations et collectifs qui affichent dans la rue. En paralèlle, elle subventionne et co-organise un festival de street art... donc des gens qui collent et écrivent sur les murs. Une vingtaine de personnes est intervenue cet arpès-midi lors de la conférence de presse annonçant la tenue du prochain festival du Street Art Grenoblois afin de pointer cette hypocrisie. On nous (...)

LIRE LA SUITE

Le lundi au soleil,

Ce lundi 22 mai avait lieu le 10e contre-conseil municipal (presque un an de lutte !) contre l'austérité municipale et la fermeture des bibliothèques. Bloqué-e-s sur les escaliers de la mairie par des barrières et les flics depuis plusieurs conseils municipaux, nous avons décidé de joindre l'inconvénient sécuritaire à l'agréable. Quitte à griller au soleil, au temps en profiter...
Ainsi avons nous décidé d'ériger un bar-terrasse sur le Tiers-lieu ECO. Le tiers-lieu ECO (pour Eric et COrinne), situé sur le (...)

LIRE LA SUITE

[Saint Etienne de St Geoir] Résistance à vendre

Des opposants au Center Parcs de Roybon nous transmettent cet article.
Lundi 08 mai. La commune de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs accueille la troisième édition d'un machin nommé "Course de la Résistance". C'est à Jean-Pierre Barbier, président du Conseil Départemental (et partisan notoire de la construction d'un Center Parcs dans les Chambarans) qu'on doit cette brillante idée. Officiellement il s'agit, à travers différentes courses (à vélo et à pied) de "rappeler le sens historique de la date du 08 (...)

LIRE LA SUITE

La CGT perd la tête

Voici un compte-rendu de la manif du premier mai à Grenoble.
C'est la manif du premier mai. Comme d'habitude, quelques milliers de personnes sont venues défiler derrière les camions-sono. Départ 14h à la gare de Grenoble. C'est un moment rituel pour les syndicats et la gauche, et l'ambiance électorale n'a pas inversé la tendance de ces dernières années : il y a peu de monde, et peu d'enjeu. On se croise, on discute. Voilà.
La boule de billard déboule dans la manif.
Mais au niveau du cours Jean-Jaurès, (...)

LIRE LA SUITE