Au fil du web grenoblois


Roms Action

...du fait de la baisse des subventions publiques."Toutes les collectivités sont à l'origine de cette baisse" précise l'association dans son communiqué, "notamment la Métro et principalement le Département de l'Isère qui a réduit sa subvention de 75.000€ à 25.000€ en deux ans".



France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Dans une étude publiée ce 12 septembre 2017 dans la revue Scientific Reports, des chercheurs grenoblois et allemands prouvent que les composants des encres de tatouage ​​se déplacent à l’intérieur du corps. Sous forme de nanoparticules, ils atteignent les ganglions lymphatiques où ils se déposent durablement. Deux lignes de lumière du synchrotron européen de Grenoble (ESRF) ont été utilisées pour cette découverte qui réactualise la question des risques toxicologiques encourus par les personnes tatouées.



Grenoble-anti-linky

Thierry habite Montbonnot (Isère). Depuis quelques mois, sa vie est un enfer. Le sous-traitant d'Enedis, "Solutions 30", le harcèle quotidiennement sur sa ligne fixe et son portable. Il va porter plainte.



Place Gre'net

L’Office national des forêts avait quatre mois pour communiquer à la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) ses échanges avec le groupe Pierre & Vacances sur les mesures compensatoires à mettre en œuvre “en échange” de la construction
d’un Center parcs dans la forêt des Chambarans, en Isère. La Frapna devra peut-être encore patienter…



France Bleu Isère



Collectif La Patate Chaude – Grenoble

Ce texte étayé met en accusation la politique (aussi vaine qu' obstinée) de harcèlement et d'expulsion des demandeurs d'asile menée par des élus qui arborent différentes étiquettes "humanistes et de gauche ". Un document accablant.



par Paul Bron, conseiller municipal (opposition de gauche)



France Bleu Isère

Il y aura un référendum citoyen sur les bibliothèques cet automne à Grenoble. Le collectif des Bibliothèques le réclame après l'échec des négociations avec la Ville. Il vient de le signifier au maire de Grenoble, Eric Piolle, et à son conseil municipal ce vendredi matin. (07/07/2017)



France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

La radio britannique BBC produit une série de fiction imaginant la ville de Grenoble aux mains du Front National. La capitale des Alpes est présentée comme une ville "prospère", "libérale", "berceau de la résistance". La série décrit l'ascension puis la chute d'un maire d'extrême droite.



France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

D'après un collectif d'associations, le Conseil Départemental de l'Isère s'apprête à abandonner la ligne SNCF Grenoble-Gap, au profit d'un transfert par autocar. Les défenseurs du rail demandent le maintien de cette ligne ferroviaire, qui transporte de nombreux voyageurs depuis 1878.



Reporterre



Le Crieur de la Villeneuve – Journal participatif de la Villeneuve de Grenoble

Le collège Lucie Aubrac a été incendié dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 juin 2017. Une pétition réclame le maintien du collège « au sein du quartier ».



Le DL Isère-Sud
vidéo



France 3 Auvergne-Rhône-Alpes



Le DL
Après avoir choisi Jean-Luc Mélenchon au premier tour, le maire de Grenoble Éric Piolle appelle à faire barrage à Marine Le Pen en votant Emmanuel Macron.



Place Gre'net



ADES – Rouge et Vert



Place Gre'net



Gre'net - 14/03/2017



[Solidaires Isère]

Une critique étayée, fruit de la réflexion collective de l' Union Locale Solidaires Isère.



France Bleu Isère
Les militants d'Europe Écologie Les Verts ont voté électroniquement, et ils ont choisi le rapprochement entre leur candidat, Yannick Jadot, et Benoit Hamon, à 80%. Dans la région grenobloise, un des territoires phares pour EELV, les réactions sont globalement positives.



21 février 2017 Par Mathilde Régis - Le Lanceur
Des élus de la Métropole et de la ville de Grenoble ont-ils favorisé un entrepreneur afin qu’il obtienne un marché public ? Si ce marché n’a finalement jamais vu le jour, le parquet de Grenoble se penche de nouveau sur l’affaire après avoir classé le dossier “sans suite”.



Place Gre'net - 07 février 2017
Deux élus à la ville de Grenoble et à la Métro ont-ils profité de leurs mandats pour aider la société Ebikelabs à décrocher un potentiel marché d’expérimentation du vélo électrique ? Plus de quatre-vingt échanges de mails, notes confidentielles et notices mettent en lumière des pratiques douteuses. Yann Mongaburu, vice-président de Grenoble Alpes Métropole en charge des déplacements, a-t-il tenté d’œuvrer en faveur de cette startup dont Raphaël Marguet, conseiller municipal, est également directeur général ? Y a-t-il eu trafic d’influence ? Éléments de réponse.



Place Gre'net - 02 Février 2017



Place Gre'net - 1er février 2017



Place Gre'net - 31 janvier 2017



Par Victor GUILBERT - Rue89Lyon - 25 janvier 2017

Baisse de la subvention au CCAS, suppression de programmes sociaux … L’action sociale est-elle devenue une variable d’ajustement budgétaire de la majorité grenobloise ? C’est la question posée avec insistance depuis quelques mois par l’opposant socialiste Olivier Noblecourt.



Haro! - jeudi 26 janvier 2017

La lutte contre le plan d’austérité municipal ne s’est pas arrêtée avec les vacances de Noël. En 2017 les bibliothécaires restent déterminé-e-s à lutter contre la politique de casse sociale de la municipalité et la fermeture des bibliothèques. Récit des dernières actions ci-dessous.



par Didier BERT - Acteurs de l'économie - 27 janvier 2017

Gilles Chabert, le Monsieur Montagne de Laurent Wauquiez à l'exécutif de la région Auvergne-Rhône-Alpes, s'est placé plusieurs fois en situation de conflit d'intérêts durant la première année de mandat de l'exécutif régional présidé par Laurent Wauquiez. Il aurait aussi commis plusieurs prises illégales d'intérêts dans le cadre de ses fonctions.



par Maxime GRIMBERT, Jeremie POIROUX et Pablo CHIGNARD - StreetPress - 16 Janvier 2017



SOPHIE CHAPELLE
Basta ! - 22.12.2016



[Vidéo]
Après l’ascension du Couloir Nord direct des Drus l’hiver dernier (2015/2016) par Ueli Steck, Mathieu Maynadier et Jérôme Para, Bertrand Delapierre et Guillaume Broust ont tiré une vidéo des rushs tournés alors dans le cadre d’une campagne de pub de ***. De superbes images dans une voie technique cotée VI, Al 6+, M8, 800m.



Place Gre'net

Plusieurs dizaines de postiers de l’Isère se sont rassemblés ce jeudi 8 décembre devant la direction de la poste Grenoble Chavant à l’appel de l’intersyndicale CGT, Sud-PTT et Unsa. Les agents appelés à une journée d’actions et de grève sur tout le territoire entendaient protester contre les réorganisations des services de La Poste, responsables, selon les syndicats, d’une « grande souffrance au travail » et de « conditions de travail dégradées ».



L'association l'Éléfàn a pour objectif de créer et de gérer un supermarché coopératif, collaboratif, orienté vers les circuits-courts et les produits écologiques.

Réunion d'information tous les mercredis à 18h à Cap Berriat.



Collectif pour la gratuité des transports publics dans l'agglomération grenobloise



Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences

Ce manifeste a été produit en soutien à la seule presse alternative du bassin grenoblois. C’est une tribune, et à ce titre, elle déroge un peu à la charte de publication du CorteX. Mais il s’agit ici de mettre un peu les mains dans le cambouis. Les intellectuel.les ont le devoir accru de descendre de leurs hautes sphères et de se concerner pour la vie publique et le paysage médiatique, un devoir plus grand que pour quelque autre profession car leur métier est de penser, de réfléchir, et s’ils/elles ont appris à faire ça par les services et les deniers publics, il est légitime qu’ils/elles rendent au public un peu la monnaie de leur pièce...



La Horde



Tribune de David Gabriel Bodinier | Place Gre'net

Il y a quelques mois, le préfet de l’Isère a annoncé que la réhabilitation des copropriétés de l’Arlequin était conditionnée à la démolition d’un immeuble : le 160 galerie de l’Arlequin. Visiblement, les pratiques autoritaires du préfet, qui a toujours ses salons dans un bâtiment datant du second empire – l’époque du Baron Haussmann –, sont revenues au goût du jour. Pour preuve, trois ans après la destruction du 50 galerie de l’Arlequin, l’État exige de nouvelles démolitions à la Villeneuve : non seulement le 160, galerie de l’Arlequin mais il envisage également la démolition du 90, galerie de l’Arlequin, où se trouvent les services publics du Patio, la maison des habitants, la bibliothèque, l’Espace 600, la Maison de l’Image… Sont-ils devenus fous ?..



Place Gre'net



par Séverine Cattiaux
La lettre du cadre territorial - 05/07/2016

À l’heure où toutes les collectivités se serrent la ceinture et entreprennent des coupes budgétaires, pourquoi le programme d’économies du maire écologiste Éric Piolle est-il tant décrié ?



par PatrickParrenin | Le Club de Mediapart

L’élection d’Éric Piolle à la mairie de Grenoble avait suscité, chez moi comme chez d’autres, d’importants espoirs quant à la prise en compte des préoccupations environnementales dans les aménagements urbains. Avec ce sémillant cycliste à la tête de la commune, ainsi que le jeune écologiste Yann Mongaburu comme vice-président aux Déplacements de la métropole, on entrevoyait enfin la résolution des nombreux problèmes affectant le réseau cyclable : revêtements en mauvais état, éclairage des voies sur berge hors service depuis des années, arceaux de stationnement saturés, continuité et jalonnement des itinéraires cyclables défaillants... Interpellés sur ces sujets, les élus (grenoblois et/ou communautaires) fraîchement investis ont d’abord botté en touche, arguant de l’imminent transfert des compétences d’aménagement et d’entretien de la voirie vers Grenoble-Alpes métropole. Plus d'un an et demi après ce dernier, on cherche en vain les avancées...



Place Gre'net

La commission d’agriculture urbaine du mouvement Nuit debout s’apprête à remettre une pétition à la ville de Grenoble, vendredi 1er juillet. L’objectif de Légumes debout ? Pouvoir cultiver des fruits et légumes accessibles et gratuits pour tous, dans les espaces urbains. Mais aussi créer un circuit court d’alimentation et « cultiver le lien social ».



Le Club de Mediapart

A Grenoble, une fresque récente qui représente une Marianne, tenant un drapeau français en partie déchiré, au sol, matraquée par deux policiers en tenue anti-émeute, dont l'un tient un bouclier sur lequel est écrit «49-3», a suscité une controverse nationale. Le ministre de l'Intérieur Cazeneuve, des syndicats de police on exigé qu'elle soit effacée.
Ce billet de Pascal Maillard a été énormément lu, commenté et recommandé.



Place Gre'Net

La fermeture de trois bibliothèques de quartier à Grenoble – Hauquelin (secteur 2) et Prémol (secteur 6) dès cet été, ainsi qu’Alliance (secteur 4) en 2017 –, fait partie des annonces les plus contestées du plan d’austérité des services publics décidé par l’équipe municipale. Depuis, la résistance des habitants s’organise.



Libération
par Eric Piolle, maire de Grenoble et Corinne Bernard, Adjointe aux cultures de Grenoble.

Mis en cause par le metteur en scène Joël Pommerat (voir ci-dessous), les élus grenoblois défendent leurs choix budgétaires et militent pour une ouverture des lieux et projets culturels.



J'ai un faible pour Anthony Lister \O/



Le Monde

Syriens, Angolais ou Irakiens, pour l'heure, concrètement, à peine plus d'une douzaine étudiants-réfugiés bénéficient de ce dispositif.



Libération
Le metteur en scène Joël Pommerat exprime sa stupeur au sujet de la politique municipale «libérale et populiste» menée par Eric Piolle et sa majorité.



Le site du collectif Nuit Debout - Grenoble.
Suite à la violente répression policière du 31 mars nous avons ouvert un espace de témoignages : http://nuitdeboutgrenoble.gandi.ws/



ECHOSCIENCES - Grenoble

"Grenoble, ville de demain", c’est la plateforme de partage et d’anticipation de la Ville de Grenoble pour rassembler, autour des chantiers du 21e siècle, tous les talents qui mettent la ville en mouvement.